•                                                                              2.Une visite imprévue

     

    Emily avait aidé sa mère à préparer les plats pendant tout l’après-midi. Heureusement, Cathy était très  bonne cuisinière et tout ce qu’elle faisait était toujours délicieusement bon. Surtout les cookies qu’elle faisait  pour le goûter.

    Puis, une heure avant que les invités ne viennent, Emily était montée dans sa chambre pour se préparer. Elle se brossa les cheveux devant la glasse, les laissa retomber sur ses épaules formant de petites vaguelettes brunes et se maquilla rapidement. Elle avait choisi un pantalon noir ainsi qu’un tee-shirt bleu marine. Et contrairement aux filles de sa classe, Emily détestait les robes et les jupes. Ainsi elle descendit les escaliers quatre à quatre en pantalon. Par ailleurs, Dylan, son meilleur ami, devait sans doute arriver d’une minute à l’autre car il lui avait dit qu’il arriverait en avance pour l’aider à gonfler quelques ballons ainsi qu’ à mettre la table.

    Mais lorsque les premiers invités arrivèrent, Dylan n’était toujours pas là. Emily les accueillit, en même temps qu’elle le cherchait du regard. Ses cousins, Jim et Madeline étaient déjà là ; sa cousine était plus petite qu’elle de deux ans. Elle était vêtue d’une robe cintrée à la taille noire ainsi que des ballerines, elle enleva son foulard et l’accrocha à la patère. Ses cheveux étaient tirés en arrière formant un chignon soigné, mettant ainsi en valeur ses beaux yeux bleus limpides. Son frère devait être à la recherche de petits gâteaux fourrés comme toujours… Emily  salua sa cousine d’un signe de tête. Elle se rappela que Madeline était amoureuse de son meilleur ami depuis qu’elle avait dix ans. Pourtant, Dylan ignorait ses sentiments. Emily avait proposé à sa cousine de le lui dire à sa place mais Madeline avait toujours refusé…

    Sa mère se joignit à elle, accompagnée d’un garçon. Celui-ci était grand et on peut le dire plutôt musclé. Il dépassait Emily d’une tête. Elle fut tout de suite subjuguée par sa beauté : c’était le plus beau garçon qu’elle n’avait jamais vu de toute sa vie. Ses cheveux bruns étaient ébouriffés et ses grands yeux noisettes or  pétillaient d’une grande malice, il avait de longs cils noirs. Son teint était pâle faisant ressortir encore plus ses cheveux sombres et ses yeux. Son nez droit était tout simplement parfait et ses lèvres rosées trahissaient un sourire narquois.

           - « Emily, je te présente Alec, le fils d’une amie, dit sa mère, souriante.

    Emily ne comprenait pas vraiment pourquoi sa mère lui présentait un garçon tout juste sorti d’un conte de fée. Par ailleurs, Cathy qui, d'ordinaire, détestait les beaux garçons - soit disant qu’ils laissaient derrière eux autant de filles amoureuses que de cœurs brisés – semblait amicale envers le jeune homme, ce qui laissait encore des doutes à Emily.

           - Bonsoir, dit-elle sans le regarder. Moi c’est Emily.

           - Enchanté, je suis Alec, joyeux anniversaire, répondit-il, en lui tendant la main.

    Emily, la lui serra à contrecœur. Ses doigts longs et fins étaient à la fois doux et calleux. C’était la première fois qu’elle serrait la main d’un garçon, mis à part Dylan - ce qui ne comptait pas - Elle avait une envie folle de lui demander pourquoi il était venu mais se ravisa en croisant le regard sévère de sa mère. Alec, comme s’il pouvait lire dans ses pensées, ajouta :

            - Mme Carstairs m’a demandé de t’aider en biologie, apparemment ce n’est pas ton fort….

            - Maman ! cria Emily, indignée. Elle lui lança des éclairs.

            - Emily, tu sais très bien que tes notes ne sont pas fameuses dans cette matière et je pense qu’Alec te serait d’une aide précieuse.

            - Maman s’il-te-plaît…, tenta Emily. »

    Mais alors qu’elle essaya de répliquer, sa mère était déjà  retournée vers les hôtes, la laissant ainsi seul à seul avec Alec.

     

    J'espère  que vous aviez accroché le chapitre 1 et ainsi, vous êtes allés voir le chapitre 2. L'aventure d'Emily vous réservera encore de nombreuses surprises alors j'espère que vous continuerez à lire ma fiction. J'attends avec impatience vos commentaires !

     


    votre commentaire
  • 3.Quelque chose d’étrange

    Emily, sentait le regard d’Alec se poser sur elle, elle se sentait mal à l’aise. Puis, elle brisa le silence en lui proposant d’aller dans le jardin et de lui montrer  quelques types de végétaux qu’elle connaissait, afin d’analyser son niveau - faible, à juste titre – Cependant, au lycée, elle n’étudiait guère les plantes, ce qui lui semblait bizarre.

    Elle le conduisit dans le petit jardin à l’arrière de la maison. Le feuillage des arbres avait une couleur orangée par les derniers rayons du soleil, quelques violettes s’étalaient le long de la petite allée de gravier ainsi que quelques marguerites. Une odeur parfumée des fleurs émanait du jardin, ce qui ne lui déplut pas. Une vieille balançoire écaillée remuait faiblement poussée par une brise d’été.

    Elle se souvint que son père, Gareth Carstairs, la poussait si haut sur la balançoire qu’elle pouvait atteindre les branches des arbres. Son père. Celui dont elle était si proche, celui avec qui elle racontait tout en moindre détail lui manquait toujours. Pas un seul jour, une seule minute, une seule seconde où son père ne lui manquait pas. L’année dernière, en apprenant sa mort, elle crut d’abord à une blague mais elle avait reçu un coup de fil de sa mère lui informant que son père avait eu un grave accident et qu’il avait été ramené aux urgences. Son père était en route pour rentrer à la maison mais il avait heurté un camion. Paniquée, elle s’était rendue à l’hôpital, mais il était trop tard. Gareth était mort bien avant. Sa mère n’était pas là, elle était à une réunion assez importante et lorsque qu’elle arriva, Cathy retrouva son mari décédé et sa fille effondrée. Emily essaya tant bien que mal de refouler ce souvenir tragique dans sa mémoire. Mais il était difficile de tourner la page.

    Alec s’aperçut qu’Emily ne l’écoutait pas et lui demanda :

         «      Ça va ?

          -     Oui, répondit-elle.

          -     Tu es la pire des menteuses, Carstairs ! s’exclama Alec.

          -     Ne te moque pas de moi ! Si tu savais…dit Emily outrée.

          -     C’est ton…père ? Je suis désolé, dit-il d’un ton sincère.

          -     Comment est-ce que tu.. lui marmonna-t-elle, étonnée.

          -      Ta mère m’en a parlé et elle m’a aussi demandé de passer un peu de temps avec toi pour t’aider à remonter la pente…rajouta-il un sourire au coin. »

    Depuis quand sa mère dévoilait toute leur vie à un inconnu ? Et c’était qui ce type ?! Alec arracha une feuille verte d’un arbuste et la lui tendit.

           «     Bon, dis moi de quel arbre sagit-il.

           -     En fait, on n’étudie pas ça…bredouilla- t-elle.

           -     Emi, fais un effort, il plongea son regard insistant dans ses yeux.

           -     Mais… »

    Jamais un garçon ne l’avait regardée ainsi, son regard perçant la rendait particulièrement mal à l’aise, c’était comme s’il savait tout d’elle même ses pensées les plus profondes. Aussi, la manière dont Alec prononçait son nom lui paraissait tellement insistante, si calme voire même intime. D’ailleurs pourquoi ne l’avait-il pas appelée «  Emily » ?  Et comment savoir de quel arbre provenait cette mince feuille ? Elle n’en savait rien. Tout à coup, comme une gerbe d’étincelle produite dans une pièce aussi noire que les abysses, elle trouva sa réponse à sa question.

            «     L’Albizia julibrissin, répondit-elle d’une voix inconnue. Elle fut stupéfaite de sa réponse dont elle ne connaissait même pas les mots.

            -     Je savais que tu possédais le don. Tu as quelque chose d’étrange Emily.

            -     Hein ?! Je ne comprends pas ….protesta-t-elle. »

    Mais avant qu’elle ne puisse finir sa phrase il incanta d’une langue inconnue et ils disparurent, laissant derrière eux des cendres noires.

     

    Que pensez-vous de ce chapitre ? :) 


    votre commentaire
  • Il s'était passé environ une quinzaine de minutes depuis qu'il m'avait avoué cela. Je ne trouvais plus mes mots. J'étais pourtant née comme tous les autres enfants de mon entourage -du moins c'était ce que j'avais toujours pensé-, et là d'un seul coup j'apprend que je ne suis pas "humaine". A cette pensée, mes pensées se troublèrent et ma tête commençait à me faire mal. Je ne voyais plus rien, c'était le néant...

    ~ 2 mois se sont écoulés ~

    Je me réveillai en sursaut, toujours le même rêve depuis le bal, était-ce un rêve ou la réalité ? Je ne m'en souviens pas. J'avais peut-être trop bu et du coup m'étais mise à imaginer des choses bizarres. Mais ce garçon avait l'air bien réel. Cependant c'était impossible, car j'avais appelé Tiffany -ma meilleure amie- le lendemain matin et elle m'avait assurée que la soirée c'était très bien passée et qu'elle pensait même avoir rencontré son prince charmant (c'est toujours ce qu'elle dit). Le réveil retentit : il était 7:00. Nous étions lundi et je devais aller au lycée ; aujourd'hui c'était la rentrée. Je me levais et m'étirrai avant de me diriger vers la cuisine. Je me fit un petit déjeuner et le dégustai tranquillement en regardant les infos. Puis, je me dirigeai vers la salle de bain où je commençai à me préparer. C'était la rentrée, alors je devais paraître resplandissante ! J'enfilais la nouvelle robe que j'avais acheté pendant les soldes et me maquillais légèrement pour ne pas en faire trop. Une fois cette étape finie, je pris mes affaires et sortie de chez moi. Tiffany étais déjà garée en face de chez moi avec sa décapotable habituelle ; je montai.

    « Hey ! me salua-t-elle

    - Salut, comment se sont passées tes vacances ?

    - Bien ! A part que tu sais le type, et ben c'était juste un gros c**. Il m'a largué après seulement cinq jours ! Tu t'en rends compte ??! Jamais aucun mec ne m'a autant pris pour une vulgaire chaussette.

    - Je te l'avais dit.

    - A partir de maintenant, j'écouterai tes conseils ! Ça m'évitera de me payer la honte de ma vie.

    - Tu dis toujours ça .. soupirai-je »

    Une fois sur le parking du lycée, elle gara la voiture et nous descendîmes. Les gens nous regardaient pendant tout notre trajet jusqu'aux portes comme d'habitude. Et bien sûr, on se fit accueillir par les flashs de Victoria, suivit de ses questions. Elle était la journaliste du lycée, c'est elle qui s'occupait du journal de l'école, Tous les élèves se rendirent vers le gymnase pour le discours habituel du proviseur,

    Après 2 heures de monologue, ils nous libérèrent enfin, On se dirigea alors vers nos salles de cours respectives, Je n'arrivais pas à me concentrer, son visage me revenait sans cesse, C'est alors que là, dans le couloir, je le vis, Lui, que j'avais tant chercher, ses cheveux ainsi que son visage étaient les mêmes, Je m'étais figée au milieu du couloir, le regardant sans comprendre, Il se retourna, me vit, puis me sourit avant de se diriger dangereusement vers moi ...

     

     Bonsoir !! Voici enfin la suite de ma fiction. Il est assez court désolé, je n'ai pas eu le temps de plus développer mon histoire. Et si vous avez remarquez, le titre est assez trompeur puisqu'on ne sait pas encore qui est Krystal. Dans ce chapitre il y a la "réapparition" de Robert, sauf qu'il à l'air un peu bizarre. Je me demande ce qu'il se passe, pas vous ?? Bref, tout ça dans les prochains chapitres !!

     

                                                                                                                                                                                                                                                          Sakura


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique